L'eau du robinet...

Le réseau d'eau potable

L'eau tombe du ciel mais avant d'arriver au robinet, elle traverse les différentes strates de nos sols pour alimenter des sources ou elle ruisselle le long de petits cours d'eau pour aller ensuite vers la mer, pour s'y évaporer et redevenir nuages!

L'homme a besoin d'eau pour s'hydrater, pour s'alimenter (eau de cuisson) et également pour se laver. Il existe aussi d'autres besoins quantitativement plus importants: l'industrie et l'agriculture.

Voyez ces chiffres : (empreinte hydrique)

Voiture particulière de 1,1 tonne : 400 000 litres
Une tranche de fromage = 152 litres
1 jeans = 9982 litres
1 feuille de papier = 13 litres
1 kg de bœuf (steak) = 15415 litres d’eau
1 pomme = 82 litres d’eau
1 kg de riz = 2497 litres d’eau


L'eau pour l'agriculture, pour l'industrie et pour la consommation humaine est issue du même réseau! Pas de distinction entre l'eau pour l'acierie, l'eau pour l'arrosage agricole, l'eau pour les wc et l'eau de boisson. 

L'eau est pompée soit dans des sources souterraines (puits ordinaires ou artésien -nappes phréatiques),soit dans des cours d'eau (souvent le cas pour les villes de moyenne ou de grande importance). Elle est filtrée mécaniquement, chimiquement et biologiquement  de façon à enlever un certain nombre de polluants afin de la rendre potable.

L'eau est-elle polluée ?

Les discours sont diamétralement opposés suivant les intervenants.
Les compagnies qui vous livrent l'eau vous diront "oui l'eau est potable car tous les polluants sont normalement en dessous de certains seuils critiques".
Mais ce qu'ils sous-estiment, ce sont les effets "coktail" : une trace de plomb est inoffensive... , une trace de mercure est peut-être inoffensive  également. Mais des traces de plomb et des traces de mercure associées peuvent devenir très toxiques mêmeà micro-doses! 

> Or dans l'eau "courante", bon nombre de molécules utilisées dans l'agriculture, dans la jardinerie sont encore présentes...
> Or toutes les molécules (ou presque) utilisées dans les médicaments ou les traitements médicaux sont présentes dans l'eau puisque nous les éliminons par nos urines (toilettes > station d'épuration > cours d'eau, etc.). De plus certains médicaments sont actifs à très faibles doses...

Il est clair que des milliers de résidus chimiques sont présents dans l'eau à faibles doses. Il y a donc nécessité de filtrer l'eau et de la désinfecter notamment avec du chlore par exemple. Ce même chlore qui est de plus en plus montré du doigt. Malgré, l’obligation légale de chlorer l’eau du robinet pour détruire l’essentiel des microbes, il faut rappeler que le chlore est bactéricide, c’est-à-dire il est censé tuer les bactéries. N’oublions pas que nos intestins sont colonisés de milliards de bactéries pour la plupart indispensables à notre bon état de santé. 

Personne ne connaît la composition exacte d'une eau du réseau. Il couterait une fortune pour étudier l’ensemble des polluants et contaminants dans l’eau. Et d'ailleurs, quelles molécules dépister ?

L'idéal serait...

L'idéal serait de pouvoir bénéficier d'un réseau d'eau parallèle réservé à l'eau de consommation pour l'homme, issu de dispositifs efficaces de filtration. Il est impossible de fournir une eau de qualité à la fois à l'industrie, à l'agriculture et à la consommation humaine qui elle ne représente que quelques pourcents du volume d'eau circulant dans les réseaux. La proportion d'eau pour votre consommation par rapport à l'eau livrée chez vous est d'environ 3% , celle en rapport avec la salle de bains est de 30%. 

Quelles alternatives pour se protéger à la maison ?
Consommer de l'eau en bouteille ou s'équiper de filtres individuels (cuisine, salle de bains) ?